L'UNESCO publie des recommandations visant à améliorer la numérisation du patrimoine mondial

En septembre 2012, l'UNESCO avait organisé une conférence intitulée La Mémoire du monde à l’ère numérique : numérisation et conservation à Vancouver. Les participants ont adoptées une Déclaration dite de Vancouver que l'UNESCO a publié.

Les nouvelles technologies offrent de nouvelles possibilités tant pour la conservation de l'information, que sa diffusion à un plus large public. Malheureusement, certaines données numériques sont désormais inaccessibles.

« Une des grandes conclusions de cette conférence est qu’une meilleure compréhension de l’environnement numérique est essentielle pour permettre la conception de modèles de conservation numérique conformes aux principes fondamentaux des cadres réglementaires institutionnels, qui contrebalancent l’accessibilité des ressources avec la vie privée, ainsi que l’acquisition de connaissances avec les droits économiques et respectent la propriété du patrimoine numérique. » (UNESCO)

Les participants ont adopté la Déclaration de Vancouver qui édicte un certain nombre de recommandations comme la normalisation des différentes pratiques de numérisation et de conservation, ou encore, « la diffusion de cadres et de pratiques pour la gestion de la conservation numérique ».

La Déclaration est disponible en anglais, en français, en espagnol, en arabe et en portugais. Cliquer pour lire la déclaration en français et en anglais.

Les actes de la conférence ont également été publiés (en anglais) et sont disponibles sur le site Internet de l'UNESCO.